Aménagement extérieurs sociaux

Paru le 23 février 2006

1/2006: Aménagement extérieurs sociaux

Commander cette édition

CHF 24.00
In den Warenkorb
  • verfügbar
  • 1 - 3 Tage Lieferzeit1

Editorial

Bernd Schubert

 

Dans notre société dominée par les aspects financiers et marquée par la rage des économies, les aspects sociaux ne tiennent aujourd’hui pas vraiment le haut du pavé. Il est d’autant plus important que l’architecture du paysage, souvent déjà pionnière dans le domaine des questions sociales et écologiques, reste consciente de sa responsabilité sociale dans le cadre de ses tâches, et qu’elle continue de la considérer en tant que critère important de projets de qualité.

 

Ceci est particulièrement valable pour les aménagements extérieurs des institutions créées spécifiquement pour des tâches sociales et de soins, tels des centres de thérapie, de réhabilitation, de formation ou de culture. Mais cette préoccupation vaut également pour l’ensemble de l’espace public, dont la vocation première est de remplir des fonctions sociales, et qui doit servir la joie de vivre de ceux qui n’ont pas toutes les facilités dans notre société.

 

Ce cahier d’anthos aborde conjointement ces deux secteurs d’aménagements extérieurs: celui des institutions spécialisées et celui de l’espace public de manière générale. Le cahier est centré sur des projets dont l’aménagement se base sur les besoins de groupes d’usagers, sur des réflexions sociales et psychologiques, préventives et thérapeutiques. Le spectre présenté va des centres de soins pour personnes âgées, en passant par des cliniques de thérapie des dépendances, des écoles spécialisées et communes, des parcs de centres villes, jusqu’à des centres de détention.

 

En plus de ces projets, nous présentons également les stratégies de deux villes: «L’amélioration des quartiers d’habitations» (Wohnumfeldverbesserung) de la Ville de Berne et le projet pour la multiplicité des usages «unique-multiple» de la Ville de Vienne.

 

En y regardant de plus près, nous nous rendons compte qu’il nous manque parfois des connaissances approfondies sur les comportements et les besoins spécifiques de certains groupes d’usagers des aménagements extérieurs. Ainsi, les exigences sont particulièrement élevées pour les usagers dont le rayon d’action est réduit. Cette donnée nous oblige non seulement à coopérer avec les associations et spécialistes concernés, mais aussi à formuler une demande au domaine de la recherche: il s’agit de remplir ces lacunes et de mettre à la disposition des professionnels des outils pratiques leur permettant de tenir compte des connaissances théoriques approfondies liées aux problématiques concernées. Il est aussi primordial de démontrer et de convaincre que les aménagements extérieurs, considérés en tant qu’outil thérapeutique, justifient des coûts plus élevés lors de leur conception, de leur réalisation, et de leur entretien. Ce cahier d’anthos présente des approches en la matière.

 

2006 est une année particulière pour l’architecture suisse du paysage: en collaboration avec d’autres organisations, la FSAP a déclaré 2006 «Année du jardin», et développé avec ses partenaires un important et attractif programme d’action. anthos rendra compte tout au long de cette année dans ses cahiers des manifestations et activités de cette «Année du jardin 2006».

 

Articles dans ce cahier

  • Jardins pour la prévention, la thérapie et la réadaption
  • Le Reusspark - un jardin pour personnes atteintes de démence
  • La clinique Südhang à Kirchlindach
  • Voir, sentir, toucher
  • Amélioration des quartiers d'habitations à Berne
  • «unique-multiple» - un projet de la ville de Vienne
  • «Warm up» à Oerlikon
  • Le site du Letten à Zurich
  • Nouveaux aménagements extérieurs de l'école Gubel
  • Nouveau bâtiment de l'établissement pénitentiaire de Regensdorf
  • Jardin biblique à Gossau

anthos-Archiv

In älteren Ausgaben stöbern, samt Bestellmöglichkeit! Hier

Vorschau

Skizze der nächsten Themen, samt Terminen! Hier

Agenda

Trouvaillen - inspirations

App FlowerWalks

Auf 59 Streifzügen in der Schweiz knapp 1100 wild-

wachsende Pflanzenarten und 74 Lebensräume kennen  lernen

Details