La pierre

Paru le 21 février 2008

Editorial

Bernd Schubert

 

L’ humanité voyage dans un train à grande vitesse – sans connaître sa destination. Pour connaître le but du voyage, on ne peut que spéculer, développer des scénarios, calculer selon différents modèles. Les connaissances techniques s’accroissent en permanence et de manière exponentielle, augmentant ainsi la vitesse de développement de notre société. A côté d’une certaine euphorie, ceci crée aussi de l’insécurité et de la peur.

 

La roche cependant, substance de base de notre planète, créée et modifiée par la force des processus géologiques, évoque la durabilité, la fiabilité et la confiance, des valeurs émotionnelles dans une époque d’emballement et d’effervescence. Depuis des milliers d’années, la pierre naturelle est matière première et matériau de construction. Elle est irremplaçable dans son utilisation à l’extérieur, là où elle est exposée aux intempéries. Sa beauté et son rayonnement, l’incroyable variété de ses couleurs, ne sont égalés par aucun produit industriel. Depuis toujours, la pierre exerce une fascination sur l’homme, une magie, qui souvent transporte vers des dimensions cosmiques. Sur les îles britanniques seulement, on ne dénombre pas moins de 700 monumentaux et préhistoriques cercles de pierres. Des artistes de toutes les époques ont créé des magnifiques oeuvres en pierre.

 

Dans l’architecture du paysage aussi, la pierre – à côté des plantes – est un matériau très important. Ce cahier d’anthos montre que même durant une époque où la profession semble se passionner pour la création de grandes surfaces en enrobé, des aménagements exemplaires avec de la pierre naturelle voient le jour.

 

Nous parlons aussi des problèmes liés à l’utilisation de la pierre. Elle est onéreuse, et les budgets sont par contre souvent réduits. Par conséquent, on ne se pose pas volontiers la question de l’origine de nos pierres naturelles, surtout de celles qui sont bon marché. Viennent-elles de Chine, d’Inde ou du Brésil? Y détruit-on l’environnement avec l’exploitation des carrières? Ces dernières fonctionnent-elles grâce au travail des enfants? Un article est consacré à ces questions. Et en Suisse, l’exploitation des carrières et la protection du paysage fontelles toujours bon ménage?

 

anthos commence dans ce cahier une nouvelle rubrique, le «Forum». Ses pages sont placées après la partie thématique du cahier, en alternance avec les rubriques «Le portrait» et «Le détail». La revue donne ainsi la parole à des auteurs qui traitent de thèmes actuels, qui posent des questions critiques, qui réfléchissent à des problèmes particuliers. La première contribution nous vient de Matthias Stremlow, qui étudie le terme très controversé de la «Heimat» (patrie), son utilité pour la protection de la nature et du paysage.

 

Articles dans ce cahier

  • Cercles et compositions: la magie des pierres
  • Pour que pierre reste sur pierre > Article
  • La conception à l’interface entre nature animée et inerte > Article
  • Plaza Dalí
  • Les quais de Bordeaux
  • De l’esprit du lieu à l’esprit de Genève
  • Parc de la cour du Maroc
  • D’où viennent certaines de nos pierres
  • Le marbre – «l’or blanc» de l’Alentejo
  • De la carrière à la Fondation Schümel
  • Une expérience de mur en pisé
  • Systèmes de pavage perméables
  • Gabion n’égale pas gabion

anthos-Archiv

In älteren Ausgaben stöbern, samt Bestellmöglichkeit! Hier

Vorschau

Skizze der nächsten Themen, samt Terminen! Hier

Agenda

Trouvaillen - inspirations

App FlowerWalks

Auf 59 Streifzügen in der Schweiz knapp 1100 wild-

wachsende Pflanzenarten und 74 Lebensräume kennen  lernen

Details