Arbres

Paru le 25 mai 2006

2/2006: Arbres

Commander cette édition

CHF 24.00
In den Warenkorb
  • verfügbar
  • 1 - 3 Tage Lieferzeit1

Editorial

Bernd Schubert

 

Les arbres, symboles de la relation entre la terre et le ciel, puissants emblèmes de la nature en ville, sont des composants du paysage appréciés par tous. Où et comment peuvent-ils actuellement trouver leur place dans les projets, à la ville comme à la campagne?

 

La surface forestière en Suisse s’accroît, mais, hors de la forêt, les arbres peinent à prendre racine. Notre mémoire de la campagne est riche d’images idylliques de «tilleuls de danse», de vergers en fleurs et de chênes noueux, mais le paysage rural recèle de moins en moins d’arbres centenaires majestueux. Jean Henri Fabre, dans ses «Leçons à mon fils sur la botanique», décrit en 1876 des arbres dont le tronc est d’une circonférence qui paraît aujourd’hui presque incroyable. Il mentionne par exemple un des plus grands arbres de l’époque, un châtaignier sur les flancs de l’Etna, dont le tronc était tellement gros que trente personnes tendant les bras et se donnant la main ne suffisaient pas pour en faire le tour. Sa circonférence mesurait plus de 50 mètres.

 

Pour des raisons de «sécurité routière» et de coût, même la plantation d’arbres le long des routes rurales ne va plus de soi. En Suisse, les alignements de vieux arbres – qui accompagnaient jadis la plupart des routes – sont devenus rares. Et depuis peu, ces allées sont abattues avec acharnement dans les pays d’Europe de l’Est. En Mazury, Pologne, de nombreuses allées de tilleuls et de chênes irremplaçables ont récemment été abattues pour des raisons de «sécurité».

 

Rien ne sert de se lamenter. Les générations à venir ne jouiront d’arbres remarquables que si nous plantons. Ce cahier d’anthos présente différentes façons de faire et tente de répondre à certaines questions. Comment protéger légalement les arbres? Comment assurer suffisamment de plantations nouvelles et garantir un suivi professionnel de l’entretien? Pourquoi l’abattage d’arbres en ville suscite-t-il autant d’émotions? Quels sont les façons de planter propres à différentes époques? Nous découvrons le Glattpark d’Opfikon, où une structure urbaine constituée de boulevards arborisés précède toute construction. Le cahier présente l’action «Offrez une allée à votre paysage», décrit des projets où des arbres en rideau ou taillés en parasol tiennent un rôle essentiel, évoque la contribution des arbres à l’aménagement, qu’elle soit esthétique, pratique ou écologique.

 

J’aimerais mentionner ici les 1000 arbres offerts par Verena Anna Guran-Fierz. Dans le cadre des actions de la fondation Nature & Economie et sous le slogan «Arbres pour la vie», ils seront plantés par des enfants sur les parcelles des entreprises où travaillent leurs parents. L’approche de la donatrice exprime l’immense différence qu’il y a entre la plantation d’un arbre et la construction d’une maison: «Donnons du temps à la vie, plantons.»

 

Articles dans ce cahier

  • Bosquets d‘arbres
  • L‘arbre en ville
  • Offrez une allée à votre paysage
  • Des arbres pour un nouveau quartier - Glattpark à Opfikon
  • Immeuble de bureaux à l‘Elsässertor, Bâle - reprise et continuum
  • Le Bois du silence
  • Méthodologie de plantation: la plaine de Plainpalais
  • Laissez les arbres croître vers le ciel
  • Trait vert
  • Nouvelles surfaces conquises par la fôret - situation et prémisses de solution
  • La protection des arbres en ville
  • Des coupes qui ne passent pas
  • Un magnolia part en voyage

anthos-Archiv

In älteren Ausgaben stöbern, samt Bestellmöglichkeit! Hier

Vorschau

Skizze der nächsten Themen, samt Terminen! Hier

Agenda

Trouvaillen - inspirations

App FlowerWalks

Auf 59 Streifzügen in der Schweiz knapp 1100 wild-

wachsende Pflanzenarten und 74 Lebensräume kennen  lernen

Details