Futur paysage Suisse

Paru le 13 septembre 2007

Editorial

Bernd Schubert

 

anthos, la revue suisse pour le paysage, se consacre depuis toujours au développement et à l’aménagement de nos paysages, par des articles isolés ou des cahiers thématiques.

 

La rédaction a réalisé ce cahier-ci – titré, avec une certaine ambition «Futur paysage Suisse» – en partenariat avec le Forum Paysage, fondé en 2006. Le Forum se veut une plate-forme interdisciplinaire, il souhaite promouvoir l’échange entre recherche et pratique et porter la discussion sur le paysage au sein d’un large public. La FSAP est co-initiatrice et membre fondateur du Forum.

 

Les grands défis actuels représentent le point de départ de la discussion: la pression d’urbanisation continuelle renforcée par l’égoïsme des communes et une compétition ruineuse autour des impôts, les restructurations dans l’agriculture, accompagnées d’une politique agricole insuffisante du point de vue du paysage, ainsi que les changements climatiques auxquels on ne réagit pour le moment qu’avec des mots. Les exigences changeantes de la société font également partie des thèmes abordés. Des spécialistes de différentes disciplines ont été invités à formuler leurs visions, images et idées, leurs stratégies et méthodes pour le développement et l’aménagement du paysage en Suisse.

 

Tous les auteurs s’accordent sur un point: le paysage suisse, notre habitat et lieu d’identification, doit occuper une nouvelle place, d’importance majeure. Un changement de paradigme est nécessaire. Le paysage ne doit plus être un sous-produit de l’agriculture, mais doit être traité en tant que bien public fortement plébiscité, consciemment et attentivement aménagé. Il est indispensable de quitter les pensées et actions sectorielles, d’arrêter d’accorder la primauté aux intérêts particuliers et à ceux des propriétaires de terrain, ces facteurs diminuant aujourd’hui la qualité du paysage.

 

Les articles montrent des champs d’action, des chemins, modèles, stratégies et méthodes, qui pourraient assurer les qualités et les fonctions du paysage futur. Un besoin d’agir existe surtout pour l’élaboration de visions, de scénarios d’évolution et d’images, qui provoquent et animent la discussion. On voit ici des lacunes dans la recherche, qui n’ose aujourd’hui formuler de véritables visions ou concrétiser des scénarios que de façon expérimentale ou générale.

 

Un rapport à l’actualité existe, avec deux initiatives populaires: «De l’espace pour l’homme et la nature (Initiative pour le paysage)» et «L’initiative populaire pour un climat sain». Ces deux initiatives fédérales peuvent grandement contribuer à améliorer les conditions-cadre pour un développement positif du paysage. On espère aussi pouvoir imposer cette nouvelle reconnaissance du paysage dans le «Projet de territoire Suisse» en cours d’élaboration, ainsi que lors de l’actualisation de la Loi fédérale sur l’aménagement du territoire.

 

Articles dans ce cahier

  • Paysages pour demain! > Article
  • La conception du paysage sous le signe d’une reconnaissance de valeurs idéelles
  • Une «culture paysagère» de l’attention – un modèle
  • Des images de paysage – vers une communication visuelle du paysage
  • Agriculteur, artisan du paysage
  • Le paysage: un «produit» de la nature, des intérêts particuliers, et de la politique
  • Transformation du paysage – tournant du monde urbain?
  • L’aménagement du paysage, remède à la pensée sectorielle > Article

anthos-Archiv

In älteren Ausgaben stöbern, samt Bestellmöglichkeit! Hier

Vorschau

Skizze der nächsten Themen, samt Terminen! Hier

Agenda

Trouvaillen - inspirations

App FlowerWalks

Auf 59 Streifzügen in der Schweiz knapp 1100 wild-

wachsende Pflanzenarten und 74 Lebensräume kennen  lernen

Details